Photo de Jimmy Backius

 

 

Des motifs les plus fréquents de divorce

 

 

 

Photo de Jimmy Backius

 

 

Écrit par Elise Petter 

 

A une époque où plus d’un mariage sur trois se termine par un divorce, il est important de découvrir quelles sont les principales raisons de ces échecs amoureux. Pourtant, tout avait si bien commencé avec une belle robe, une fête grandiose et beaucoup d’amour.

 

 

Se marier est bien loin d’être un long fleuve tranquille pour de nombreux couples qui se lancent dans l’aventure, parfois pour de mauvaises raisons. En 2011, plus de 44% des mariages se sont terminés par un divorce et le nombre de divorces après seulement trois années de mariage a augmenté de 50 % entre 1998 et 2003. Des chiffres peu rassurants qui prouvent bien qu’il faut se marier pour de bonnes raisons et pas seulement pour faire une belle fête et porter une somptueuse robe blanche.

Mais quelles sont les raisons les plus souvent évoquées comme causes de divorce et donc de l’échec du mariage ? Ces causes sont-elles identiques aux motifs de rupture les plus fréquents au sein des couples ? 

 

10 des motifs les plus courants de divorce

 

L’infidélité : dans 33% des cas, c’est bien un coup de canif dans le contrat qui pousse le conjoint à demander le divorce. Une raison qui semble justifiée et qui fait partie des motifs de rupture de tous les couples, mariés ou non.


L'égoïsme : dans 22% des cas, l’un des conjoints n’arrive plus à supporter l’égoïsme de son partenaire et ne ressent pas assez d’aide et de soutien pour avoir envie de poursuivre l’histoire. Voilà donc une excellente raison pour faire attention à l’autre et prendre du temps pour lui ou elle.


Le caractère : 14% des personnes interrogées expliquent qu’elles découvrent après le mariage de nouveaux traits de personnalité chez leur conjoint, et pas forcément des choses flatteuses. Paresseux, désordonné ou tout simplement colérique, les raisons peuvent être multiples.


Les comportements abusifs : dans 14% des cas l’autre se révèle être beaucoup moins charmant que prévu et se montre souvent trop envahissant ou trop jaloux. Des comportements abusifs qui pèsent rapidement sur le couple et provoquent des ruptures, souvent compliquées.


Pas les mêmes buts dans la vie : malheureusement pour 14% des personnes interrogées, de nombreux divorces sont provoqués par des envies différentes pour l’avenir. Enfant, achat d’une maison à la campagne, compte commun ou tout simplement adoption d’un chien… Tout peut être sujet à déception. Le mieux étant évidemment de discuter avant le mariage de ces grands projets qui font la vie d’un couple, histoire d’éviter les désillusions par la suite.


Incompatibilité : 13% des personnes interrogées se rendent compte après le mariage que finalement elles ne sont pas compatibles avec leur conjoint. Cela peut évidemment se traduire de différente façon, mais prouve surtout que bien des mariages se déroulent trop tôt dans une relation, avant que les partenaires ne se connaissent vraiment bien.


Argent et travail : dans 12% des cas, ce sont des problèmes financiers ou de carrière qui provoquent le divorce. La perte d’un emploi, le chômage ou encore des dettes sont autant de raisons qui font facilement capoter une union. Malheureusement, il est compliqué d’anticiper ce type de problèmes.


Les beaux-parents : pour 11% des sondés, ce sont les beaux-parents qui sont la cause principale de divorce. Trop présents, trop critiques et trop pénibles, les beaux-parents sont un sujet de dispute classique dans le couple. La solution ? Les tenir à bonne distance pour souffler.


Mariage trop précoce : dans 9% des cas, le mariage s’est déroulé alors que le (ou la) marié était trop jeune. Une union précipitée qui n’a aucun avenir et ne dure pas longtemps. A une époque où le Pacs se développe beaucoup, le mieux est sans doute de passer par cette étape avant de se lancer dans le grain bain de la robe blanche et des grains de riz.


L’orientation politique : 8% des personnes interrogées expliquent que les idées politiques de leur partenaire a été la cause du divorce. Un détail pour certains, mais qui parfois compte plus qu’on ne le pense. Autant mettre les choses au clair avant de se faire passer la bague au doigt.


Comme le prouve cette étude sur les causes principales de divorce, on constate que dans la plupart des cas, les divorces sont le résultat d’un mariage trop précipité et d’un couple trop peu solide qui finalement ne se connait pas si bien que cela. Voilà qui fait réfléchir…

 

Source :