Hikaru Arai

Photo Hikaru Ara

 

 

   

SOIS MARQUÉ DE L'ESPRIT SAINT   

 

 

C’est une occasion favorable pour le prédicateur de se laisser rajeunir par la jeunesse, l’attention et la diversité de ses auditeurs et de redécouvrir la présence vivifiante de l’Esprit Saint dans la vie de l’Eglise et de celle des baptisés. Invisible, il passe inaperçu, alors que rien ne serait possible sans lui, à commencer par ces trois jours de jeux, de rencontres, de réflexion et de prière. La terre est si belle, et son Créateur si prévenant. Au-delà de tout ce qui existe, visible et invisible, il vient à notre rencontre pour nous communiquer sa vie.

   Ce don est tellement immense et hors de notre portée qu’il peut nous arriver de douter de sa réalité. Et pourtant ! Il suffit, à certains moments, de suspendre le mouvement de nos activités pour en surprendre la secrète origine. Nous apparaît alors, dans la lumière, la bonté de l’appel que nous adresse le Christ, discrètement mais inlassablement. L’appel à vivre, et à vivre véritablement, l’appel à exercer la liberté reçue lors de notre baptême, l’appel à rompre avec l’égoïsme pour apprendre à aimer, l’appel à ne pas craindre un combat qui, dans les petites choses, nous ouvre au grand dessein de salut du Père.

   A bien y regarder en effet, nous sommes des apprentis et notre maître intérieur est l’Esprit Saint, Dieu lui-même qui s’unit à notre esprit. Apprendre à aimer, comme lui seul sait aimer, pour un jour aimer éternellement. Ce ne sont point là bons sentiments, envolées lyriques ou rêves sentimentaux, mais orientation patiente de notre être et de notre action vers celui de qui nous les recevons chaque jour. Le Fils unique, uni de toute éternité au Père par l’Esprit Saint, Jésus de Nazareth, a reçu l’Onction sainte pour accomplir selon la promesse sa mission parmi les hommes et offrir ainsi cette onction aux baptisés.

   Sois marqué de l’Esprit Saint, le don de Dieu : Par notre corps il a pénétré en nous et sans retour y habite. Dès lors, les plus petites comme les plus grandes de nos actions peuvent être inspirées par le souffle du Dieu vivant.

 

Père Antoine Louis de LAIGUE curé